Samedi 12 mars, le Carré d’art accueillait le concert élisabéthain par le groupe Trotwood, une famille sans cesse en voyage entre la France, l’Angleterre, l’Irlande.

Au programme, de la musique traditionnelle ancienne, des chants du théâtre de Shakespeare, des madrigaux de Dowland, des mélodies du harpiste irlandais Carolan, une chanson de Purcell ou encore Vivaldi… L’occasion de se laisser transporter en un éclair là où le temps ne compte plus grâce à la magie des instruments : harpe Irlandaise, violons, tin whistles, guitares, accordéons, violoncelle.